La Cricut Mug Press : sympa ou pas ?

Par défaut

Quiii a craqué pour la nouveauté de Cricut ? (bon ok elle a déjà plusieurs mois mais étant donné son prix j’ai quand même un peu hésité avant de me lancer :D)

Sur Internet on trouve pas mal de vidéos pour expliquer comment ça marche, ici je vais plutôt me focaliser sur mes essais, ce que je trouve sympa et les problèmes que j’ai rencontrés (dont on parle assez peu dans ces vidéos j’ai l’impression !).

Alors déjà : est-ce que c’est facile à utiliser ?

Là clairement la réponse est un grand OUI. Le principe est super simple :

  1. on découpe le motif
  2. on nettoie le mug et on y applique le motif
  3. on allume la presse, on attend que la lumière devienne verte, on met la tasse, on appuie sur le levier et quand toutes les lampes sont allumées, la presse sonne et c’est prêt !

En quelques minutes, on a un mug de qualité professionnelle, qui passe au lave-vaisselle et au micro-ondes donc pour ça c’est vraiment top.

Est-ce que tu as utilisé des feuilles ou des feutres Infusible Ink ?

Les deux, mon capitaine ! Verdict : les deux marchent super bien. On peut même mélanger les deux sur un même mug, j’adore.

Et concernant les couleurs ?

Pour les feuilles, je trouve que le choix des couleurs est assez restreint. Par contre il y a des motifs qui permettent de changer des aplats de couleurs et les effets aquarelle sont chouettes aussi.

Concernant les stylos, j’ai acheté un pack de 30 feutres fins, ça permet d’avoir pas mal de nuances et de pouvoir faire des dégradés. De plus, ces stylos sont compatibles avec la Cricut donc on peut dessiner avec la machine sur le papier, ce qui permet un motif bien propre. Par contre, on voit les traits du dessin après transfert quand on a colorié l’intérieur, ca serait intéressant de tester avec des feutres à pointe moyenne.

A quoi faut-il faire attention ?

Il y a plusieurs points sur lesquels être vigilants pour un transfert réussi :

  • la propreté de la tasse. Cricut recommande de passer dessus un rouleau adhésif pour retirer les poussières, sinon il peut y avoir des défauts sur la tasse. Voici un article où ils expliquent tout ça.
  • les feuilles Infusible Ink craignent l’humidité donc il faut avoir les doigts et le plan de travail bien secs pour les manipuler
  • pour les feutres, Cricut conseille de dessiner sur des feuilles de papier pour imprimantes laser et de mettre plusieurs épaisseurs de papier sur le motif pour le protéger de la chaleur.
  • l’échenillage est plus délicat que sur du vinyl par exemple parce que les feuilles sont moins souples ; attention aux motifs très complexes ou petits
  • bien sûr si on utilise du scotch pour maintenir les dessins, il faut utiliser uniquement du scotch spécial résistant à la chaleur ! Cricut en vend, d’ailleurs

Tu parlais de problème ?

Et oui, malgré tout le respect des consignes, il peut arriver qu’on ait quelques soucis ! Et notamment mon problème c’est que j’ai des traces jaunes très marquées autour des dessins, là où il y avait du papier « transfert » d’infusible ink (j’entends par là que quand on découpe un motif, on échenille ce qui ne nous intéresse pas mais en général on laisse la partie auto-collante qui était dessus, pour maintenir le motif sur la tasse). Et ça, ça craint ! voici un exemple :

Vous voyez le contour jaune qui fait tout cracra ? La photo est sous exposée parce, attention, à la lumière artificielle on ne distingue plus ce défaut ! Ce qui fait qu’au départ je ne l’avais pas remarqué.

J’en ai parlé à Cricut US au détour d’un post Instagram, et ils m’ont expliqué que la température de la presse était trop importante. Vous allez me dire « oui mais on ne peut pas régler la température, alors comment faire ? » Vous trouverez ici un article (en français) expliquant comment procéder. bon manque de chance je viens de faire l’essai et ça n’a pas résolu le problème… me voilà bonne pour tenter de joindre l’aide Cricut !

Une astuce cependant pour réduire les marques : découper la partie autocollante au plus près du motif et utiliser du scotch haute température pour le maintenir.

Et le prix ?

Personnellement je trouve que les mugs Cricut vierges sont à un prix tout à fait raisonnable. Par contre, la mug press en elle-même est assez chère (dans les 200€) et les matières Infusible Ink aussi. Je pense qu’on peut réaliser pas mal de mugs avec mais si on veut avoir plusieurs couleurs et quelques motifs en stock, ça chiffre vite !

La conclusion !

Ma conclusion c’est que malgré quelques petits soucis rencontrés, le principe est génial ! Et les mugs ont vraiment un super fini pro (si on arrive à ne pas avoir une affreuse trace jaune bien sûr :D)

Une réflexion sur “La Cricut Mug Press : sympa ou pas ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s